Calamars aux pommes de terre

Aujourd’hui c’est vraiment la cuisine du marché, aussitôt les courses terminées, le p’tit café bu au soleil sur la place du marché avec Lolo en disant les conneries qui font du bien et, hop, ma p’tite armée de bonnes choses a sauté dans le tajine avec une discipline que je n’aurai jamais…

Calamars Pommes de Terre Curcuma

  • Quatre jolis calmars fraichement rapportés de la criée de Sète
  • Un bel oignon frais du jardin de Seb
  • Quatre sensuelles gousses d’ail nouveau
  • Quelques rondes pommes de terre nouvelles venant de Sumène
  • Une cuillère à moka et ½ de curcuma en poudre, une pincée de safran de l’Estré (loin, là-bas dans le Var), du muscat, du nuoc-mâm, du sel, du poivre, de l’huile d’olive

J’ai ouvert les calamars en deux après avoir retiré la partie des tentacules, du bec et des yeux. Je les ai éviscérés, j’ai retiré les yeux, le bec et les ai laissé entiers avec leurs tentacules à côté. Cthulhu n’a qu’a bien se tenir !

J’ai émincé l’ail et l’oignon qui était assez frais pour m’offrir tout son vert, j’ai brossé dans l’eau et bien rincé les pommes de terre sans les éplucher et les ai coupé en quatre.

J’ai fait revenir à feu vif l’oignon et l’ail dans de l’huile d’olive au fond du plat à tajine puis j’ai mouillé au muscat (un doigt, bien sûr) et avec le nuoc-mâm (une petite giclée, bien suffisante), assaisonné au curcuma et au safran puis salé et poivré. J’ai laissé, à feu vif, s’évaporer complètement le muscat, j’ai ajouté les pommes de terre, bien remué et délicatement déposé en surface les calamars.

J’ai posé dessus le couvercle, réglé le feu doux et les ai laissé se débrouiller pendant une heure/une heure et quart.

Sur la terrasse pas encore trop chaude avec mon amour on entendait seulement nos mandibules et les cigales.

[print-me]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.