Échine de porc et purée de pommes de terre à l’ail confit

Je reste dans mes saveurs toscanes, ail, romarin… promenade gustative, délectation morose et manque d’Italie.Porc Puree Pomme de terre Ail

  • Un beau morceau d’échine de porc désossée
  • Une douzaine de gousses d’ail
  • Pommes de terre
  • Vin blanc
  • Romarin

Toujours dans la base en fonte de mon tajine je fais dorer le morceau d’échine sur toutes ses faces dans un peu d’huile. Je réserve dans un plat, je jette l’huile et dans le fond de sucs de viande je jette deux gousses d’ail émincée et un doigt de vin blanc pour déglacer tout ça. Je racle bien le fond du plat, j’ajoute quelques brins de romarin, je sale je poivre et y pose avec amour la dizaine de gousses d’ail restante en les laissant dans leur chemise.

Je remets la pièce de viande dans le plat et je dispose autour les pommes de terre coupées en gros morceaux.

Je tire le plat sur le côté de la cuisinière à bois, je couvre et je laisse mijoter deux heures/deux heures et demi en surveillant régulièrement le niveau du jus de cuisson (il en faut suffisamment pour mouiller la purée).

À la fin de la cuisson je réserve la viande dans un plat et la laisse reposer couverte de papier sulfurisé le temps de faire la purée.

Je mets les brins de romarin au compost, je passe les pommes de terre au moulin à légumes puis les gousses d’ail, je mouille la purée avec le jus de cuisson filtré pour l’assouplir et j’ajuste le sel et le poivre. Si j’ai du jus en trop je le sers à côté dans un bol.

Ça sent la Toscane, c’est bon, ça fait du bien au moral.

[print-me]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.