Poulet au chou et aux raisins secs

Quand l’âcreté quasi sulfureuse du chou rencontre la douceur des raisins secs la chair du poulet, s’il est correctement et dignement élevé, est sublimée.

Pour un peu je regretterai de ne pas y avoir mis quelques morceaux de pomme acide…Poulet au chou et aux raisins secs

  • Deux cuisses de poulet, un poulet ayant vécu une vie de poulet, à gratter dans l’herbe pour compléter son bol de grain de délicieux vers, escargots, scarabées…
  • Un petit chou blanc
  • un oignon moyen
  • une poignée de raisins secs
  • un trait de vin blanc
  • sel et poivre

Je n’utilise plus que mon plat à tajine franco-oriental (plat en fonte, couvercle en céramique) pour cuisiner des plats mijotés, c’est une merveille qui laisse, selon la durée de la cuisson, les légumes croquants ou fondants et les viandes délicieusement onctueuses et jamais desséchées.

Je coupe le chou en quatre, je retire le cœur, je l’émince très finement et je mets le four à préchauffer à 185°.

Sur feux vif je fais dorer les cuisses de poulet coupées en deux dans un peu d’huile de tournesol puis je les réserve et évacue complètement le gras du plat. Sur feu moyen je fais suer l’oignon émincé en grattant les sucs du poulet, je déglace avec un trait de vin blanc, j’ajoute le chou et les raisins secs. Lorsque le vin est quasiment évaporé je dépose mes morceaux de poulet sur le lit de légumes, je couvre et j’enfourne à 185° pour 15 minutes puis je baisse le four à 110° et laisse mitonner pendant encore 45 minutes.

Servi, ce jour, avec des pommes de terres sautées.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.