Poulet, muscat, fleur de thym, crème d’ail

Depuis peu j’ai fait l’acquisition d’un plat à tajine un peu particulier en ça qu’il est en fonte émaillée et que seul le couvercle est en céramique. Je ne cuisine quasiment plus qu’avec ce plat. J’adore quand la cuisine force la transversalité, croise les genres, les usages, les techniques, les origines et nous prouve que se mélanger, c’est ce qu’il y a de mieux !Poulet au muscat, fleur de thym et crème d'ail-cuisinedours

  • deux cuisses de poulet (bio et traité décemment)
  • deux têtes d’ail
  • du muscat
  • un beau bouquet de fleur de thym
  • sel & poivre

J’ai fait dorer sur le feu mes cuisses de poulet débitées en deux morceaux (pilon, haut de cuisse) dans un peu d’huile.

Pendant ce temps j’ai fait préchauffer le four à 180/185° et j’ai séparé les gousses d’ail en les laissant « en chemise ».

Quand les cuisses ont été dorées à souhait, je les ai réservé dans une assiette, j’ai jeté tout le gras excédentaire du plat, j’y ai mis un bon doigt de muscat, et sur feu doux j’ai bien gratté les sucs de viande du fond du plat, j’ai salé, poivré, remis les morceaux de poulet, le bouquet de thym, l’ail, couvert et enfourné pour un quart d’heure à 180/185° puis j’ai baissé la température à 120° pour une quarantaine de minutes supplémentaires.

Fin de cuisson, j’ai réservé les cuisses et passé le jus, les gousses d’ail et le bouquet de thym au moulin à légumes pour obtenir une crème délicieuse dont j’ai nappé les morceaux de poulet.

C’était bon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.