Travers de porc fumés, marinés, confits

Une idée qui me trotte dans la tête depuis plus d’un mois, j’adore quand je tourne et retourne une potentielle recette dans mon esprit culinairement pervers c’est presque aussi bon que lorsqu’on la déguste enfin par un beau dimanche, entourés d’amis et d’amour.

  • tout plein de travers de porc
  • de la sciure de hêtre et un fumoir
  • de l’huile, de l’ail, du romarin frais, du sel, du poivre

Fumer les travers de porc durant toute une journée, le soir, après les avoir mis à refroidir, les faire mariner avec un hachis d’ail et de romarin dans de l’huile (saler et poivrer également) pour la nuit.

Le lendemain mettre à four 110/120° pour quatre (minimum) à cinq heures. Il faut que la chair glisse sensuellement de l’os vers votre bouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.