L’eau bouillie sauve la vie…

Toute mon enfance j’ai vu cette maxime laborieusement calligraphiée sur une soupière par un pseudo potier en pseudo provençal… Reste que l’eau bouillie façon Provence, c’est goûtu !Aigo boulido

  • neuf gousses d’ail
  • une belle branche de thym
  • une poignée de vermicelles
  • un œuf
  • eau, huile d’olive, sel poivre

Éplucher et écraser du plat de la lame du couteau les neuf gousses d’ail puis les émincer grossièrement.

Faire chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une petite marmite en fonte et faire très légèrement dorer l’ail pour parfumer l’huile, mouiller d’un litre d’eau, ajouter le thym, le sel, un petit tour de moulin à poivre et mener à ébullition puis laisser mijoter 10 minutes (c’est une décoction pour se soigner). Jeter la poignée de vermicelle (dans la marmite), les laisser cuire (deux à quatre minutes), couper le feu, sortir la branche de thym en la secouant bien pour garder les feuilles dans la soupe et verser en filet l’œuf battu, remuer, servir.

Une bonne nuit de sommeil assurée !

[print-me]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.