Pâté de noix de cajou

Encore un petit bol à poser sur la table des tapas, c’est très goûteux et ça consolera les végétariens qui se refusent le plaisir d’une bonne terrine de campagne.

  • 120 g de noix de cajou
  • 2 CàS de jus de citron
  • 1,5 CàS de vinaigre de cidre
  • 1 CàS d’huile de noix
  • 1 CàS de za’atar
  • 1 CàC de miso
  • 1 CàC d’ail semoule
  • 1 CàC d’échalotes semoule
  • 1 CàC d’agar-agar
  • 10 cl d’eau

La veille mettre les noix de cajou à tremper dans de l’eau tiède.

Le lendemain les rincer et les égoutter et les mettre dans le bol d’un mixer avec tous les ingrédients sauf l’agar-agar, bien mixer.

Faire cuire l’agar-agar une minute dans 10 cl d’eau bouillante puis ajouter dans le bol du mixer et finir d’affiner le mélange.

Mettre dans un bol ou un ramequin et laisser au réfrigérateur au moins quatre heures.

À servir avec de jolis toasts de pain grillé et un peu de Tabasco® pour ceux qui souhaiteraient relever la chose.

6 réflexions au sujet de “Pâté de noix de cajou”

    • Séchés et réduits en “grosse” poudre d’où l’appellation semoule. C’est un produit que j’utilise rarement je préfère le frais mais dans ce cas c’est ce qu’il faut, c’est également pratique si on veut faire une marinade sèche pour une viande.

  1. Zàatar = thym libanais, sauf que c’est de l’origan, et qu’on y ajoute du sésame (ouvre-toi) et du sumac, dans mon souvenir… sauf que pour moi, le sumac c’est vénéneux, alors j’ai toujours eu une interrogation. Tu fais toi-même le mélange, Ours, ou ça peut se trouver tout fabriqué pour les feignants ?

    • En l’occurrence je suis faignant ;o) et je le prends chez un fournisseur professionnel pour lequel il faut une carte, ailleurs je ne sais pas, je t’en passerai à l’occasion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.