Poivrons au zaatar

Encore un bol à poser sur la table des kémias de l’été, c’est simple, ça a le goût du soleil et ça assure le mariage avec l’ouzo, la bière, le pastis, un coup de blanc…

  • Poivrons
  • oignons
  • ail,
  • Zaatar
  • Huile d’olive

Je n’ai pas mis de quantités, cela dépendra du nombre de convives, de votre goût pour l’ail (le mien est immodéré), c’est un plat à cuire à l’avance car toutes saveurs se déploient quand il est froid, attention toutefois à ne pas le servir trop froid, à sortir du réfrigérateur une heure avant de le servir.

Le zaatar est un mélange d’épices et d’aromates principalement composé de thym, de graines de sésame et de sumac, chaque épicier y va, bien entendu, de sa variante et l’on peut également y trouver de la marjolaine, du calament des champs, de la sarriette.

Émincer l’ail et l’oignon, laver, sécher, épépiner et couper les poivrons en morceaux.

Faire revenir à feu vif l’ail et l’oignon dans de l’huile d’olive puis ajouter les poivrons les saisir durant trois minutes puis mettre à feu doux, saler et laisser mijoter à couvert pendant une heure trente à deux heures.

Mettre les poivrons cuits dans un récipient et ajouter du zaatar selon votre goût, bien mélanger et laisser refroidir.

2 réflexions au sujet de “Poivrons au zaatar”

    • Coucou !
      Non, je ne les épluche pas, ils cuisent plus comme pour une ratatouille que comme lorsqu’on les prépare au four pour les mettre sous huile où là on peut les éplucher facilement.
      Avec ce type de cuisson, confit à feu doux, la peau ne [me] gêne pas vraiment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.