Soupe façon pékinoise

Une soupe hyper-protéinée et poivrée idéale pour l’hiver, elle constitue un repas à elle toute seule.Soupe façon pékinoise

  • 125 grammes de tofu
  • 4 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • 3 cuillères à soupe de tamari
  • 3 cuillères à soupe de fécule de maïs
  • 1 carotte
  • 1 petit bol de petits pois
  • 1 blanc de poulet (+ mirin, nuoc-man, tamari)
  • 4 champignons parfumés secs (shiitaké)
  • bonite séchée
  • un morceau d’algue Kombu

Je fais un fond de bouillon pour cette soupe comme une infusion, une grosse pincée de bonite séchée (Katsuobushi) et un beau morceau d’algue kombu dans un pichet, le tout arrosé d’un litre d’eau bouillante, couvert et infusé pendant une heure, en même temps mettez les 4 shiitakés à gonfler dans de l’eau chaude dans un bol.

Pendant ce temps mettez un blanc de poulet (du bon, de votre poulailler ou d’un fournisseur de confiance, pas un machin torturé pendant toute son existence et qui va rejeter trois litres d’eau à la cuisson), mettez-le, donc, dans un ramequin à sa taille avec une cuillère à dessert de mirin, une cuillère à dessert de tamari et une giclée de nuoc-mam. Faites-le cuire à la vapeur de 11 à 13 minutes selon sa taille. À la fin de la cuisson, laissez-le refroidir un peu, effilochez-le à la main et laissez les morceaux s’imbiber du jus de cuisson (un bon poulet en aura produit peu et s’imbibera de la totalité du jus, les filament de viande seront juteux et souples).

Au bout d’un heure, filtrez l’infusion dans une casserole, pressez bien la bonite pour en extraire les sucs, égouttez les shiitakés et ajoutez à l’infusion leur eau de trempage en faisant bien attention de ne pas y mettre les particules terreuses du fond.

Émincez finement les champignons, le tofu et la carotte.

Menez le bouillon à ébullition, mettez-y les petits pois, les champignons, le tofu et la carotte laissez cuire cinq minutes à la reprise de l’ébullition puis ajoutez le poulet, le vinaigre et le tamari, délayez la fécule de maïs dans six cuillères à soupe d’eau froide et incorporez-la à la soupe, baissez le feu et faites épaissir doucement. Pendant ce temps, battez les œufs dans un bol,mettez le feu très doux et faites les couler dans la soupe en un mince filet, attendre un peu, remuez la soupe et servez-la très chaude.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.