Tajine de veau aux carottes, poireaux et abricots secs

Le dernier plat cuisiné en 2014, à quatre mains avec mon ami Kelu, ce qui veut dire que la cuisine était également pleine de rires, de joie, de bons mots et d’amour.

Veau aux Carottes, Poireaux et AbricotsSecs

Et toujours les excellents légumes du jardin de Seb à Aniane et le sublime veau de chez Serge, boucher de son état à Viols le Fort (si, si).

  • Deux kilos de veau, ici il y avait 1,5 kilo de jarret et 1 livre de collier
  • Tout plein de carottes
  • Tout plein de poireaux
  • Deux poignées d’abricots secs
  • Un oignon, trois gousses d’ail
  • Un bon trait de vin blanc
  • Curcuma en poudre, paprika en poudre, poivre, sel
  • Cinq délicats pistils de safran du jardin de mon Amour

Un poil d’huile d’olive dans le plat à tajine sur la cuisinière à bois, les oignons dorent dedans puis on ajoute l’ail et la viande coupée en petits cubes, on fait sauter quelques minutes, on déglace au vin blanc, on ajoute un peu d’eau on délaye les épices en poudre, on sale, on poivre, on mélange, on attend que l’ébullition reprenne, on recouvre sans remuer (Kelu pose cette cuillère !) avec les légumes et les abricots secs, on attend que l’ébullition reprenne, on ajoute le safran, on couvre et on tire sur un coin de la cuisinière à bois où ça va mijoter minimum trois heures.

Quand le moment et la durée s’accordent pour te faire sentir que c’est prêt, tu mélanges délicatement le tout et tu sers ça avec un riz pilaf. Nous c’était un thaï bio demi-complet.

[print-me]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.